Kit nettoyage aérographe

Entretenir et nettoyer son aérographe

Lorsqu’on évoque le sujet de la peinture à l’aérographe se pose toujours la sensible question de l’entretien de son matériel, et du montage / démontage de ce dernier. Si l’aérographe est un outil de travail extrêmement versatile, encore faut-il savoir quand et comment l’entretenir efficacement ; C’est donc ce que nous allons voir maintenant !

Notons que l’aérographe utilisé dans le cadre de cet article est un Iwata Eclipse, en conséquence de quoi il est possible que vous rencontriez quelques légères différences dans le montage / démontage de votre aéro en fonction de votre modèle. Cependant, la logique générale et les différentes étapes et leurs ordres respectifs restent d’actualité quel que soit le modèle utilisé.

L’entretien de l’aérographe entre plusieurs couleurs

Tout d’abord, il est important de comprendre que contrairement à la croyance populaire, le démontage / remontage total de l’aérographe n’est pas nécessaire et encore moins systématique à chaque changement de couleur. En effet, il suffit de verser un peu de diluant dans le godet (inutile d’en mettre une grande quantité ou de remplir le godet) et de pulvériser son contenu par à-coups plutôt qu’en continu.

Un léger gargarisme – si la tête de votre aérographe le permet – peut être parfois être bienvenu pour “racler” et remuer les restes de peinture et aider à leur évacuation si le godet commence à être sérieusement encrassé. Pour cela il suffit de boucher la buse avec votre doigt tandis que vous appuyez et tirez la gâchette en arrière, comme si vous souhaitiez pulvériser de la peinture. L’air ne pouvant sortir par l’avant de la buse, il reflue alors dans le godet, mélangeant son contenu.

Gargarisme diluant pour peinture

Un gargarisme au diluant avant son expulsion

En cas de pause

En cas de pause plus ou moins longue pendant la session de travail, je conseille vivement de verser un petit fond de diluant – voire de produit nettoyant si la pause est partie pour durer – dans le godet, de sorte à empêcher le reste de peinture de sécher dans les organes de pulvérisation.

Ainsi, lorsque vous reprendrez votre aérographe en main, il vous suffira de pulvériser le fond de produit puis de passer à la couleur suivante sans autre entretien supplémentaire, comme si de rien n’était.

Nettoyage de l’aérographe en fin de session

Une fois la session de travail terminée, il vous reste encore à nettoyer l’aérographe avant de le ranger soigneusement. Le nettoyage final est une étape capitale pour conserver un matériel fonctionnel et en bon état. Elle n’excède normalement pas les 5 minutes, alors ne la négligez pas !

1 – Un premier nettoyage rapide

Avant toute chose, je vous conseille vivement de verser un peu de produit nettoyant adapté dans le godet. Faites un léger gargarisme si la tête de votre matériel le permet pour racler les restes de peintures, puis pulvérisez le contenu du godet par à-coups plutôt que pressions longues, afin de vous assurez que le nettoyant passe bien par les différents organes de pulvérisation et d’évacuer le maximum de peinture qui pourrait y rester.

Gargarisme produit de nettoyage aérographe

Un gargarisme au produit nettoyant avant son expulsion

2 – Le démontage de l’aérographe

Il convient maintenant de démonter l’ensemble pour pouvoir le nettoyer en détail. On commence par dévisser et retirer le manchon arrière, qui protège la partie arrière de l’aiguille.

Retirer le manchon arrière permet de nettoyer l'aérographe

On retire le manchon arrière.

Desserrez ensuite la bague de fixation de l’aiguille, puis tirez la légèrement vers l’arrière de sorte à ce que la pointe de l’aiguille soit protégée dans le godet, mais sans la retirer complètement.

Bague de fixation aérographe double action

On desserre la bague de fixation de l’aiguille…

Protection de l'aiguille

…Puis on tire légèrement l’aiguille vers l’arrière pour protéger la pointe dans le godet.

Maintenant que l’on ne risque plus d’endommager la pointe en retirant la partie avant, il est temps de desserrer la tête. Selon le modèle utilisé, il est possible que cette étape nécessite un outil spécifique (en général une petite clé). Une fois la tête retirée, enlevez également la buse (la plus petite pièce en laiton).

Démontage des embouts

On desserre la tête…

Retirer la tête de l'aérographe

…Avant de la retirer…

Buse pièce détachée

…Pour nous permettre de retirer la buse à son tour.

Il est maintenant temps d’extraire l’aiguille en toute sécurité. Pour cela, poussez l’aiguille de sorte à la sortir par l’extrémité avant de l’aérographe afin d’éviter tout risque de tordre la pointe.

Pousser l'aiguille de l'aérographe

Poussez l’aiguille…

Sortir aiguille par l'avant du mini pistolet à peinture

…De sorte à la récupérer par l’avant.

Retirez maintenant la fixation d’aiguille en la dévissant, avant de retirer la gâchette à son tour.

Dévisser fixation aiguille aérographe à air comprimé

Dévissez la fixation d’aiguille…

Retirer l'aiguille

…Puis retirez la…

Retirer gâchette aérographe

…Ne reste plus qu’à retirer la gâchette.

Félicitations, votre aérographe est maintenant démonté !

Démontage de l'aérographe pour nettoyage complet

Démontage de l’aérographe pour pouvoir procéder à son nettoyage complet.

3 – Nettoyer l’aérographe

A l’aide d’un coton-tige imbibé de produit nettoyant pour aérographe, nous allons maintenant procéder au nettoyage des pièces sensibles.

Produit d'entretien - Nettoyant Prince August

Imbibez un coton-tige avec du produit nettoyant.

Commencez par nettoyer l’aiguille en passant tout le long de la tige jusqu’à la pointe afin de vous assurez qu’elle est immaculée.

Nettoyer l'aiguille de l'aérographe

On procède au nettoyage de l’aiguille.

Nettoyez ensuite les 2 extrémités de la buse avec votre coton-tige. A l’aide d’une aiguille de nettoyage spécialement adaptée à cet exercice, nettoyez ensuite l’intérieur de cette dernière afin de racler la peinture séchée qui pourrait y subsister.

Attention à ne jamais forcer ! La buse étant en laiton, elle est très fragile, et forcer une aiguille à l’intérieur pourrait l’endommager irrémédiablement !

Essuyage des buses

Essuyez les extrémités de la buse avec votre coton-tige imprégné de produit nettoyant.

Enlever impuretés de la buse avec solution de nettoyage

Nettoyez ensuite sans forcer l’intérieur de la buse avec une aiguille de nettoyage adaptée.

A l’aide d’un set de goupillons et de brosses adaptées, veillez ensuite à nettoyer l’intérieur du corps de l’aérographe si de la peinture y persiste encore.

Notez que cette étape est facultative. Elle n’est pas nécessaire à moins que de la peinture ai refluée à l’intérieur de l’aérographe, en cas de buse bouchée ou de pression trop élevée. Le reste du temps, vous pourrez vous en passer et ne procéder à cette étape qu’une fois toutes les 3 ou 4 sessions de travail.

Nettoyer l'aérographe avec une brosse

Utilisation de brosses et goupillons pour nettoyer le corps de l’aérographe

Enfin, il ne reste plus qu’à nettoyer l’intérieur du godet avec votre coton-tige imbibé de produit nettoyant. Assurez-vous qu’il ne reste plus de trace de peinture dans sa partie inférieure.

Nettoyer le godet avec du liquide de nettoyage

Nettoyage de l’intérieur du godet

4 – L’entretien des pièces mobiles

Si cette étape est facultative, elle est vivement conseillée pour conserver un matériel en bon état et durable. Déposez quelques gouttes de lubrifiant pour aérographe sur l’aiguille, ainsi que dans le col de la buse (notez que cette étape n’est pas nécessaire pour les aérographes de la marque Harder and Steenbeck dont le système de fixation de la buse est différent) afin de permettre son retrait facile par la suite.

Lubrification de l'aiguille

Lubrification de l’aiguille

Lubrification du col de la buse

Lubrification du col de la buse

5 – Le remontage

Le nettoyage et l’entretien étant terminés, il est maintenant temps de remonter l’ensemble. Commencez par insérer à nouveau la gâchette à sa place, puis revissez la fixation d’aiguille.

Insertion de la gâchette de l'aéro

Insertion de la gâchette

Insertion fixation aiguille

Insertion de la fixation d’aiguille

Insérez ensuite l’aiguille. Là encore, faites-le toujours par l’avant de l’aérographe, puis tirez-la légèrement de sorte à ce que la pointe soit protégée dans le godet. L’intérêt de cette démarche est de ne pas risquer de tordre la pointe, très fragile, en l’insérant par le tube arrière ou en fixant la buse.

Insertion aiguille

Inserez l’aiguille par l’avant…

Protection de la pointe

…Avant de la tirer légèrement vers l’arrière pour protéger la pointe dans le godet.

Il ne reste plus qu’à re-fixer la buse, puis la tête.

Insertion de la buse

Insertion de la buse

Fixation de la tête

Fixation de la tête

Une fois la tête resserrée convenablement, il ne reste plus qu’à appliquer une légère pression sur l’arrière de l’aiguille, pour l’avancer dans la buse jusqu’à ce que vous sentiez une résistance, auquel cas vous pouvez dès lors resserrer la bague de fixation de l’aiguille.

NE FORCEZ SURTOUT PAS LORS DE CETTE ÉTAPE, AU RISQUE D’ÉBRÉCHER LA BUSE, TRÈS FRAGILE !

Fixation de l'aiguille

On pousse très légèrement l’aiguille dans la buse avant de resserrer la bague de fixation.

Il ne reste plus qu’à remettre le manchon arrière destiné à protéger la partie inférieure de l’aiguille.

Revisser le manchon

Revissez le manchon arrière.

6 – Une dernière pulvérisation pour la route

Votre aérographe est maintenant remonté et nettoyé. Effectuez une dernière pulvérisation afin d’éjecter tout ce qui pourrait persister (peinture comme produit nettoyant) dans l’aérographe. Un simple gargarisme avec du produit diluant avant de le pulvériser par à-coup suffira amplement à nous débarrasser de tout ce qui pourrait rester.

Dernier gargarisme

Un petit gargarisme pour la route…

Vider le godet

…Et on vide le godet.

Félicitations ! Votre aérographe est parfaitement nettoyé et entretenu, prêt à l’emploi pour une prochaine session de travail !

Un dernier petit conseil

Le souci le plus courant étant l’encrassement de la buse, si votre aéro se met subitement à crachoter ou que la pression de l’air varie de façon irrégulière, c’est qu’elle est sûrement partiellement bouchée.

Vérifiez d’abord qu’un petit amas de peinture séchée ne s’est pas formé sur l’extrémité de l’aiguille : un simple coton tige suffit à le retirer sans risque. Si ce n’est pas le cas, c’est peut être la buse qui est trop encrassée, auquel cas vous pouvez tenter un gargarisme puis pulvérisation de produit nettoyant qui pourra éventuellement suffire à la dégager.

Enfin, les 2 méthodes citées précédemment n’y changent rien, c’est qu’il est peut-être temps de procéder à un démontage et nettoyage complet avant de continuer.

Ne reste plus maintenant qu’à mettre en application tout cela ! 🙂 Have fun !

Vincent
Référence incontournable dans le milieu de la peinture sur figurines, Vincent délaisse parfois son site taistoietpeins.fr pour nous partager ses précieux conseils en matière d'aérographe.